Si vous êtes comme nous, vous aimez que vos images soient cohérentes, qu’il s’en dégage un style et une identité qui les rendent identifiables. Cela peut devenir une obsession constante mais souvent un objectif difficile à atteindre. LA clé n'EST peut-être pas là ou vous la cherchez !

 

stromae23_28.jpg


En quête de consistance

 

On pense souvent que la clé pour obtenir cette consistance réside dans le travail qui se passe après le shoot. Dans les heures passées à travailler ses images pour trouver la bonne palette de couleurs, le bon preset, le bon traitement, la bonne retouche. On cherche pendant des heures comment rendre une série d’images cohérente et reconnaissable.

 

171228am_19.jpg
171227pm_18.jpg
171226pm_03.jpg

 

En réalité, nous sommes persuadés que la plus grande partie du travail réside dans la gestion de la lumière. Etre systématique à ce niveau vous permettra certainement d’avoir un résultat initial plus homogène, une base plus fiable sur laquelle vous pourrez faire exister votre palette de couleur de manière plus efficace. 

Voici donc l'une de nos astuces pour vous permettre de gagner en impact par la cohérence de vos images !!
 


Astuce de Céline : déjouez les frontières

 

Avec le temps, j’ai appris à me placer quelles que soient les conditions météo ou l'heure de la journée, afin d'obtenir l'ambiance et le rendu que je préfère. Au début on tâtonne, on essaie tout, on retouche un peu, beaucoup... et parfois on arrive exactement au résultat qu'on veut ! C'est à cet exact moment qu'il faut analyser quelles étaient les conditions qui ont permis la réalisation de cette image magique... Vous développerez ainsi votre lecture de la lumière.

 

 
Moken-Lifestyle-celinehamelin-landes-paysbasque.jpg
portrait-russie-transsiberien-celinehamelin-sosna
 
SEA+FEEL-couple-landes-celine-hamelin.jpg

 

Aujourd'hui, je sais, par exemple, que placer mon sujet à l’ombre donnera toujours la même dominante aux peaux... indispensable en argentique quand on a pas de balance des blancs possible :) C’est un point très important pour moi et je sais qu’une peau exposée au soleil direct aura tendance à tirer vers le jaune (la pellicule aura même tendance à lui donner un aspect luisant). Les ombres sous les yeux causées par le soleil direct sont également toujours peu valorisantes à moins de chercher un résultat graphique et plus "rude".

J’essaie de toujours placer mon sujet dos au soleil ou dans une zone d’ombre pour un rendu plus flatteur des peaux et garder des couleurs cohérentes sur un même reportage
— Céline
Céline Hamelin-coucherdesoleil-landes-argentique
WaterShoots170617-CélineHamelin-12-8N1A0456.jpg

 

Puis j'ai progressivement joué à me rapprocher des frontières entre ombre et soleil. Elles sont souvent un lieu intéressant parce que c'est un endroit où les contrastes sont très présents. On obtient un background très dense et sombre, un rendu flatteur sur le visage...et, en même temps, c'est le meilleur endroit pour faire rentrer le fameux flare !!! Je bouge, je tourne, je virevolte héhé pour jouer avec les limites et forcer l'imprévu, l'imperfection, l'aléatoire.

Du coup l'idée c'est d'aller chercher le plus souvent ce contexte pour obtenir le rendu qui me plaît et me faire plaisir !"

 

 
8-Rishikesh Roll11 - PRO400HDheli-93.jpg
 

 

Astuce de Michaël : observez vos mains 

 

Il est parfois difficile d'imaginer comment la lumière tombera sur le sujet, d'arriver à anticiper une situation de shoot. C'est particulièrement le cas quand on souhaite faire poser quelqu'un et ne pas perdre du temps pour trouver le meilleur spot. 

J'ai pris l'habitude d'observer mes mains pour mieux évaluer la lumière dans ce genre de cas. J’utilise régulièrement cette technique notamment pour estimer au mieux mon couple ouverture vitesse à l’entrée dans l’église ou juste avant les photos de famille ou de couple.

Observez vos mains ! Cela vous donnera une idée assez précise de comment orienter vos sujets, placer le soleil derrière ou non, filtrer ou non une source trop forte, etc.
— Michaël
 
CA_023_444.jpg
 

 

Voici la méthode : Choisissez une focale courte, placez votre main à l’endroit où les gens poseront. Vous aurez un aperçu assez clair de la manière dont la lumière tombe sur eux et du modelé qu’elle  produit. Il suffit, pour cela, d’imaginer que votre majeur est une tête du sujet et les doigts autour, le corps de votre sujet.

Observez sur l'exemple ci-dessous comme cela vous donne une bonne idée de la différence de lumière sur un même lieu, simplement en vous déplaçant de quelques pas. La première solution donnera un rendu doux et relativement froid. La seconde permettra de mieux détacher les sujet du fond grâce à la backlight puissante et aura un rendu plus chaleureux. 

 

 
mains.jpg
 

 

En conclusion 

 

On vous conseille d'arrêter de vous focaliser sur la postprod. Elle n'est que la cerise sur la gâteau pour peaufiner un style. La majeure partie du travail se situe en amont, dans la manière dont vous envisagez la lumière. C'est d'autant plus vrai qu'une même chromie aura des effets très différents si elle est appliquée sur des images prises dans des conditions lumineuses différentes. C'est précisément là que se perdent toutes vos énergies. 

 

DES NEWS DE SEA+FEEL #4

 

Ça vous a plu ? On lance bientôt les prochaines éditions du workshop :

On vous propose une nouvelle destination : SAINT MALO les 26-27 Septembre 2018 !
Et puis on garde les bonnes habitudes avec BIARRITZ-HOSSEGOR du 9-12 Avril 2019...

 

Céline et Michaël
 
celinehamelin.com
michaelferire.com

2 Comments